• Tendre regard sur...

     

    En déplacement, à l'hôtel...

    Chaque soir après nos journées nous nous enfermons dans nos mondes de libertés. Ce n’est pas par routine mais par une nécessité amoureuse et de nous et de ceux qui nous attendent de leur Amour réciproque.

    Loin de nos Amours nous nous avons ce besoin de les aimer, de leur montrer qu’ils sont là tout près de nous.

     

    Tendre regard sur...

     

    Il y a les Amours du Sang : la Famille- les Amours Aimants, de couples établis dont ceux pour nous au féminin : Nos Aimants. Puis il y a les Amours Mentaux qui habillent nos cerveaux de choses interdites mais bien existantes : Nos Amants.

    Il y a cette beauté de communication avec ce formidable outil qu’est ce net. Il faut aussi gérer ces décalages horaires pour se connecter quand il en est le temps.

     

    Tendre regard sur...

     

    Pour ma part je me déplace entre Mon Amour Féminin, Maéva cette femme qui m’équilibre, me rassure, m’éveille, me guide. Puis tel un papillon je m’évade pour me poser sur la branche de mon chum Manuel.

    J'ai découvert Ma Ève il n’y a pas si longtemps et je l’entretiens avec toute la fougue d’un Amour naissant que je veux vivre MA VIE durant. Merveilleux homme qui me dit : « Profite de tes Amours féminins au moins je sais où tu es, ce que tu fais et je ne peux que t’aimer encore plus…» (Les hommes ne se sentent jamais en concurrence avec notre partenaire féminin.)

     

    Tendre regard sur...

     

    Dans ce long déplacement qui n’en finit pas je ne peux oublier mes Coucous à une douce femme aimante Candice. Cette perle de Femme que je ne sais que remercier de me laisser vivre avec son Amour Chloé le temps de ce déplacement. Savoir Donner comme tu me donnes je ne pourrai jamais oublier. Il est vrai que nous nous mélangeons lors de parties "pyjama" entre filles.

     

    Tendre regard sur...

     

    Puis ce rituel bien rodé, j’attends tranquillement que Chloé en ait de son côté terminé et là commence notre soirée de folie avant de nous endormir lovées.

     

    Tendre regard sur...

     

    Quant à elle, elle est la musique même. Suivant qu’elle est en famille, avec son Amour Sam ou, comme elle dit, Sa Didi, tout est différent dans sa joie de vivre. Entendre ses mots choisis, en situation pour chacun de ses aimants suivant qu’elle parle ou se caresse…Qu’elle est belle à voir, lumineuse, ruisselante, ses doigts courant sur son corps pour montrer qu’elle aime…J’aime la contempler, mes sens en éveil, attente de tendresse certaine, nos corps emmêlés dans des tribadismes fous ou nos langues fouillant nos scènes aux rideaux de pourpre, humide de nos nectars et de nos salives, jouissant d’explosions répétées, sautant de cascades en cascades dans nos plaisirs endigués.

     

    Tendre regard sur...

     

    Puis, étant sur ce site, dans nos blogs, comment ne pas parler de cet homme de leur mental, celui que je connais à peine pour n’avoir juste échangé que quelques mots. Cet homme qui jouit d’un statut particulier, qui ne fait peur à personne, que mon chum a quand même essayé de comprendre quel rôle il avait, pourquoi sa présence. Il en a donc parlé avec ses deux nouveaux amis, Sam et Pierre-Luc. Il m’en parla aussi pour que je m’explique et quoi dire que de répéter leurs dires : Cet homme habille les images divergentes qui peuplent le mental de chaque être. En plaçant en lui tout un amour parallèle, elles occupent de sa présence leur mental ce qui rassure leurs hommes sachant exactement ce qui se passe.

     

    Tendre regard sur...

     

    Une chose est sûre, il accompagne Chloé et Candice dans leurs actes féminins. Elle se plaît à le citer, à l’appeler, allant à même en jouir ou en nous disant qu’il est en nous, qu’il est un gode surtout celui ceinture. La grande différence entre des femmes bi et des lesbiennes est dans la reconnaissance de cet appendice de l’homme. Les femmes bi ont besoin de ce sexe d’homme. Que c’est étrange de s’entendre dire : « Allez, jouis avec lui, sens comme il te besogne, laisse-toi aller, explose… » Étrange que de vivre cela parce qu’elles te disent que cela renforce les amours légitimes...Comme si elles illustraient de scènes interdites l’album de leur imagier mental consacré exclusivement à cet homme!

     

    Tendre regard sur...

     

    À Christian

    (Maud - 8 ou 9 novembre 2015)

  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Février 2016 à 21:13
    2
    Mardi 2 Février 2016 à 06:33

    Ma Cocotte,

    Lorsque des personnes t’aident à replacer du soleil dans ta tête tu te sens bien et le corps à besoin de le crier.

    Cet homme dont tu parles si bien, Mon Nounours, a contribué à faire se lever le soleil à nouveau en ma tête. Savoir que cela conduit aussi à lui faire relever la tête de ses desserts avec le désir de faire pleurer de JOIES son œil d’Amour pour de forts orgasmes est superbe.

    Quand on se sent bien et aimée, on ne peut et veut qu’apporter aussi ce Bien autour de nous et nul besoin d’en vouloir à la terre entière.

    Nous sommes bien parfois responsables de nos propres malheurs.

    Mettre du soleil en nos têtes est le seul remède mais on ne peut le faire seule, il faut des raisons de le vouloir.

    L’AMOUR, AIMER L’AUTRE sont bien LES SEULES vraies et réelles solutions et non ce net insipide. À travers nos blogs nous essayons d'expliquer cette conception de VIE.

    Bisous Ma Chouette.

    Suaves suçons à Mon Nounours au-dessus.

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter