• Maud, Moi aussi je T'AIME...

    J’ai bien lu ton courriel et ta volonté de me laisser découvrir tout cela seul comme pour me défier et savoir.

    Je t’ai alors appelée au cellulaire, juste pour te dire que j’allais te répondre. Lorsque je t’ai dit que je le ferai en com., tu t’es écriée : « Non alors je voudrais que tu me répondes directement dans mon blog qui deviendrait NOTRE blog. » Tu as manifesté ce désir, alors comme tu le vois je suis à t’écrire. Je ne sais quand tu me liras, sans doute à ton réveil. Merci pour ton mot de passe et ta confiance.

    Moi aussi je T'AIME...

    Je ne peux rien te cacher et trois mots m’ont sauté à la face :

    Étonnement – Raisonnement – Résonnement

    Je ne pensais vraiment pas avoir la chance de tomber sur une femme épanouie qui a la volonté de découvrir ce qu’est l’hédonisme et surtout de vivre à travers cette volonté.

    Moi aussi je T'AIME...

    J’ai pris le temps de survoler (survoler en fusée même très rapidement) ce site où je dois dire je me sens mal à l’aise. Côtoyer tant de démence mentale lorsqu’on est sain d’esprit cela afflige. J’ai quand même vu une grande différence entre certains, plus vos ami(e)s d’ailleurs, et la faune décadente que veut et nourrit cette société. Pendant qu’ils (elles) font mumusent sur des sites de ce genre, ils (elles) ne risquent pas de pouvoir réfléchir. À croire que toutes les personnes désœuvrées et malades se retrouvent sur ces sites faits pour cette seule raison. Remarque, pendant ce temps ils (elles) ne font aucun mal aux têtes bien pensantes du système. Je ne suis pas aussi idiot pour ne pas penser qu’il y a, dans ce magma, des personnes perdues qui sont noyées dans leur océan de détresse pensant y découvrir l’Amour. Je sais cela existe et arrive bien heureusement, juste un pourcentage infime à ce qui se dit.

    Je me suis demandé ce que tu faisais là lorsque j’ai bien vu tes Ami(e)s et je me suis dit : « Pourquoi pas profiter de ce site où errent tant de dépravé(e)s pour apporter justement d’autres visions. » En effet je suis rassuré de ce côté-là et c’est avec une joie non dissimulée que je veux bien accepter cette invitation à les rencontrer comme tu me le proposes.

    Venons-en à TOI Très Chère Maud.

    Tu es, en agissant ainsi, en contradiction avec toi-même. En effet et j’insiste : « Toute relation de couple perdure par le dialogue, la franchise, la confiance (ce que je nomme LA RAISON) et le savoir entretenir, cultiver la flamme (ce que je nomme LA RÉSON) ». Si j'étais seul c’est bien que jamais je n’avais réussi à trouver l’âme sœur qui pensait et tenait ce même discours ! Tu as choisi un dialogue indirect, celui de passer par ce blog, je te réponds donc de même.

    Moi aussi je T'AIME...

    Quant à ta volonté de faire un blog, je n’y vois aucun inconvénient bien au contraire. Dans ton profil, tu écris à la fin ce qu’en effet je ne pourrais jamais admettre; alors tout est correct.

    Moi aussi je T'AIME...

    Ta bisexualité : J’ai côtoyé à une époque un campus aux USA et crois-moi il y en a des filles bi bien plus que d’hommes bi. Je me demande d’ailleurs si la plupart des filles ne font pas leur découverte ensemble? Alors la bisexualité féminine, si elle te permet de trouver encore plus ton équilibre je trouve cela intéressant. Vous ne pratiquez pas une autre maladie mentale très à la mode : l’échangisme j’espère sauf entre vous, filles, si je comprends bien; alors là aussi tout est correct. Cela me fait penser : l’autre jour je passais avec des collègues devant une des boîtes échangistes de Québec et il y avait deux couples qui se disputaient sur le trottoir. Il parait que cela arrive assez souvent nous a dit le videur! Je ne donne pas cher de leur liaison d’insatisfaits qu’ils sont et nous étions pliés de rire de voir ces pauvres imbéciles qui croient que cela apporte de la force à leur pauvre couple.

    Je continue et vais terminer en te citant :

    « Je vais le laisser mijoter,

    Sans répondre, juste la volonté

    Qu’il s’interroge, qu’il me comprenne.

    Quand il se présentera, toute nue,

    Je le fixerai dans les yeux :

    Son envie, seule, sans retenue

    De me prendre là sous son feu.

    Deviendrai-je sa petite Étrenne.

     

    Je me dois de m’offrir toute nue,… »

    Tu ne me dois rien et je n’aime pas ta conception de l’Amour dans ce poème. En effet, tu sembles (plutôt je ressens) que tu mets en scène cette rencontre. Tu voudrais résonner avant de raisonner me défiant et l’écrivant. Où se cachent toute la spontanéité, toute la beauté d’un tel moment, d’un tel acte? Est-ce qu’il n’y a que le don de ton corps au détriment du don de nos corps? Oublierais-tu qu’il faut être deux pour s’aimer? Je te veux mais laisse-moi te découvrir, laisse-toi me découvrir, découvrons-nous dans tous les sens du terme…  

    Alors vendredi soir, je ne viendrai pas à ton appel, c’est toi, Maud'Amour pour reprendre une expression qui me plait bien, qui va venir au mien. Et je te donne rendez-vous tout d’abord dans le restaurant que tu connais très bien; à 19h je t’y attendrais car là tu seras habillée tout en délice comme tu sais si bien le faire. Je vais essayer de te surprendre…Car en agissant comme tu viens de le faire : où est la surprise, où est l’étincelle pour ÊTE REINE…Tu seras MA REINE !

    Moi aussi je T'AIME...

    Je n’ai rien de plus à ajouter que juste :

    Merci de ton honnêteté et de me livrer tes craintes. Je ne sens qu’un désir de femme libre et épanouie qui sait ce qu’elle veut. Quel homme ne voudrait pas de ta liberté d’aimer comme tu l’entends. Je ne me sentirai jamais trompé par une autre femme. Si tu veux vivre ainsi j’ai aussi hâte d’être, tout comme toi, à cette fin de semaine : découvrir ton monde, TES mondes dont bien sûr ce merveilleux cadeau d’une vie nouvelle, pleine et entière, qui m’attend : Notre vie, TOI.

    Vivre avec une poétesse ne sera qu’enchantement et ton blog reste sobre, à ton image. Je ne ressens aucune vulgarité et sur ce genre de site, vous êtes un petit nombre qui dénotés dans ce que je survole. En passant, ne croyez pas un mot des CGU de ce genre de site.

    Caresses et tendresse sans MaudEration…enfin sans ration…À vendredi 19h! J’ai hâte! Hâte de découvrir aussi cet entourage dont tu me parles tant, puis Maéva puisque j'accepte de te partager avec Elle...

     

    Maud, Moi aussi je T'AIME... Je vais donc tricher sur toi. Belle idée.

    Hummmmm « Il vaut mieux parfois douter pour mieux apprécier le Bonheur » Maud

    Tout comme TOI j’ai hâte. Je te veux. Et puisque tu veux ainsi je ne peux être que plus heureuse. Je ne pouvais dormir puisque tu me laissais languir...Je t'aime et veux te dire juste MERCI !

     

     

     

  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 06:40
    Didi regarde donc qui est en ligne.

    Une douce colombe qui attend son perchoir hihihi. Humm cela va être très chaud Ma Chouette...Si tu savais comme nous sommes heureuses pour toi (et pour lui pas de raison...). Vivement samedi pour que tu nous murmures le résultat des courses hihihi, Coquine ! Nous aussi nous avons très hâtes!

    Bisous de tes deux chipies tout partout Ma Délicieuse. Essaye de dormir pour être en forme, en forme d'Amour hihihi...

    Ton blog est ma...gni...fi...que!

    2
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 06:49
    Coucou,

    Je ne sais vraiment pas qui sont les plus coquines ?

    Bisous Mes Belles et à samedi.
    3
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 07:10
    Manuel,

    Je sens que les discussions vont être intéressantes. Publication riche comme je les aime. Je sens que nous allons bien nous entendre, super.

    À très bientôt.

    PS: Le Black & White est en effet ce qu'il y a de plus artistique. Je l'aime bien aussi en liquide lol...Et vive les Blacks !

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter