• Manuel, Je T’aime (Poème)

    Manuel, Je T’aime

    Il tourne, présent en ma tête

    Comme il tourne autour de mon Être.

    Son travail l’éloigne la semaine.

    Quand il me rejoint c’est la fête.

    Chaque soir, j’aime le masturber

    De mots qui le tiennent en haleine

    De par nos ordis, nos fenêtres,

    Rien ne viendra nous perturber.

    Manuel, Je T’aime

    J’ai décidé de tout avouer.

    Je vais me mettre à nue, anxieuse,

    Lui présenter Ma Ève, heureuse.

    Jeudi soir, je lui donne les liens

    Pour qu’ils puissent enfin les dénouer.

    Saura-t-il comprendre mes besoins;

    Cet Amour apportant bien-être

    Chaque matin où tu veux renaître.

    Manuel, Je T’aime

    Je vais le laisser mijoter,

    Sans répondre, juste la volonté

    Qu’il s’interroge, qu’il me comprenne.

    Quand il se présentera, toute nue,

    Je le fixerai dans les yeux :

    Son envie, seule, sans retenue

    De me prendre là sous son feu.

    Deviendrai-je sa petite Étrenne.

    Manuel, Je T’aime

    Je me dois de m’offrir toute nue,

    Sans ambages, toute ingénue.

    M’offrir à lui : je l’veux ainsi.

    Prise de risques? Oui, si indécis!

    Douceur ne pourra être feinte,

    Nous faire l’amour remplis d’étreintes,

    Jouir sera nos uniques réponses,

    Sans coup de semonce : qu’il s’annonce !

    Manuel, Je T’aime

    Vais-je finir à nouveau brûlée?

    Ou vais-je me consumer de joies,

    M’illuminer de l’aube d’une vie,

    M’allumer de ses folles envies.

    Je le souhaite. Je tiens tant à TOI!

    Seul, en retour, tu le sais bien!

    Tu vois, tout est entre tes mains.

    Libre à TOI de vouloir m’aimer…

     

    Maud (30-09-2015)

    PS : Clin d’œil à Ma Ève pour faire changement…Tu es merveilleuse.

    Manuel, Je T’aime

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    @ Mes Ami(e)s,

    Manuel, Je T’aime

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J’adore votre mise en page, votre façon de publier. Merci à vous toutes et tous de vos précieux conseils. J’espère que cela va lui plaire, j’ai hâte de savoir. Verdict vendredi hummmm…À samedi les filles. Les garçons je vous fais pleine confiance.

    Manuel, Je T’aime (Poème)

     

     Coucou Maud'Amour: Me voici ici...Si un jour on m'avait dit cela, je ne sais pas ce que j'aurais répondu. Que ne pas faire pour AIMER. Je veux aussi te répéter que ce blog est magnifique tout à ton image. C'est extrêmement plaisant de te lire avec une plateforme qui permet de s'exprimer librement pour mettre en valeur tes écrits. Pour contribuer je me bornerai au noir et blanc car rien n'est plus artistique qu'une black&white...

    Manuel, Je T’aime (Poème)

     

     

     

  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Octobre 2015 à 06:08
    Coucou,

    Que tu écris bien et que tu es pleine d'attentions.

    J'ai hâte aussi Ma Chouette mais quelque chose me dit que cet homme est bien conscient de ce que nous défendons. Puis nous ne mangeons personne hihihi.

    Quant à être plus âgé que toi, cela t'apporte une assurance qu'il a su au moins tirer de son vécu. Il en est conscient et quand on aime peu importe l'âge. N'aie donc aucune crainte et fais comme les fleurs ouvre toi à lui. Le passé oublie le et profite du temps présent pour construire votre futur.

    Bisous Ma Belle. Tu es radieuse et va au bout de toi-même.



    .
    2
    Jeudi 1er Octobre 2015 à 08:51
    Bonjour Maud
    L'Amour en fait dire de si jolies choses et tu sais si bien les écrire.
    Quelle magnifique plume si caressante.
    J'espère que cet homme est bien conscient de l'énorme chance qu'il a de t'avoir rencontré un jour et que tu ais su le prendre par la main.
    Bonne route à vous deux sur le chemin de l'Amour.
    Bisous
    Chris
    3
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 07:07
    Coucou,

    Ah bien les Souris sont de sorties à grignoter les minous. Le monde est à l'envers mdr.....

    @ Manuel:

    Tu es le Bienvenue et j'espère que tu aimes le rugby lollllllllll car Samedi cela ne va pas rire en début de soirée...
    À très bientôt.

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter