• Maéva, MON AMOUR au féminin

    Maéva, MA ÈVE D’AMOUR,

    Femme mûre, incroyable beauté, au corps meurtri par tant de vécu, aux stigmates qui te rendent encore plus belle lorsque, tes secrets, tu me les laisses caresser et aimer. Que tu es belle, rassurante, pleine de bon sens, de conseils, de jouissances. Je ne suis pas à la hauteur de ton talent mais tu me mets en confiance couverte de tes sentiments comme une enfant je m’éveille à une sexualité que je ne pouvais soupçonner. Toi qui connais tous les secrets des hommes, m’orientant à rester simple tout en pensant que je dois être actrice de mes désirs et envies sans fuir mais en partage, en échange dans ce donner/recevoir, cette confiance en l’autre sans compromis dans un accord de Cœur à Cœur apportant les envies de corps à corps.

    Maéva, MON AMOUR au féminin

    Lorsque tu m’as fait part du désir de vivre des moments féminins avec moi, j’ai eu très peur. Tu as su m’apaiser me montrant tout ton Amour nous conduisant sur les chemins de nos orgasmes, heureuse de m’abandonner à des mains expertes, transcendant des jouissances éteintes en explosion infinies.

    Maéva, MON AMOUR au féminin

    Je sais que tu veux me transmettre des valeurs qui renforceront mon couple. Je me sens bien entre VOUS, mes DEUX Amours, mais deux MA qui avec moi, hasard ou inexplicable, comme dit Yahto, en fait avec moi trois.

    Qui je dois remercier d’avoir croisé le chemin de Chloé et Candi, deux autres femmes adorables, d’avoir un homme qui me laissera vivre mes plaisirs tout cela pour renforcer, comme dit Chloé, le désir de toujours le remercier.

    Notre travail, fait que nous sommes séparés durant la semaine, mais que vont être forts les moments de retrouvailles, puis ce net nous permet de nous auto masturber, ce qui est un autre Bonheur.

    Maéva, MON AMOUR au féminin

    Il sait que durant son absence j’aurai des nuits au féminin. Il en a l’air rassuré.

    Je souhaite à nos lecteurs et lectrices de vivre de si beaux moments.

    Les Ami(e)s dans cet entourage nomment cela l’hédonisme alors, croyez-moi, je veux être hédoniste et non une femme perdue, insatisfaite, frustrée qui ne sait où aller.

     

    Maéva, MON AMOUR au féminin