• La peur m'en fait frissons (Poème)

    La peur m'en fait frissons

    Je ne sais où je vais, j’hésite

    Une chose est certaine je suis bi

    Mais je veux me coller à lui

    Et de cette idée je m’excite

    La peur m'en fait frissons

    Il ne sait rien de ma p’tite vie

    En acceptera-t-il le fil

    Je n’ose pas lui dire pour qu´il file

    Chose certaine de lui j’ai envie

    La peur m'en fait frissons

    Je ne veux vivre dans le mensonge

    Manuel tu me rejoins en songes

    Je me caresse de tes caresses

    Je jouis en t’attendant, déesse

    La peur m'en fait frissons

    Je veux être sous ton chêne sans chaîne

    M’occupant de ton gland, ta reine

    Aimant l’autre nom Casanus

    Pour emplir ma noisette sans plus.

    La peur m'en fait frissons

    Frissonnante devant les désirs

    De mon être voulant ses envies

    Accepteras-tu cette vie,

    Me laisser libre de frémir

    La peur m'en fait frissons

    Toute une vie, voudrais construire

    Il est normal, je m’interroge

    Je me dois de vraiment lui dire

    Ne rien cacher de mes éloges.

    La peur m'en fait frissons

     

    Merci Maéva pour cette belle semaine. Je t’aime ! (24-09-2015)

    La peur m'en fait frissons (Poème)

    J'aimerais que tu en fasses ton avatar!

     

    Merci Yahto pour tes conseils techniques pour mon blog et les autres aussi.

     

    Retour au sommaire

  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Septembre 2015 à 04:54
    Maud’Amour,

    Avoir trois filles, avoir un homme entier qui me permet de vivre ma sexualité avec Toi et nos Amies m’apportent tant.

    Il te faut aller de l’avant sans jamais tout donner. Tu as raison dans le sens où il devra accepter que tu sois TOI, tout en étant en LUI. C’est cela l’équilibre du couple. Le former dans cette aspiration, te laisser respirer pour l’aimer encore plus fort.

    Ce poème est magnifique et je suis que cet homme comprendra.

    Nous en avons beaucoup parlé cette semaine. À première vue, il t’attend lui aussi et le savoir un peu plus âgé doit te rassurer. Tu sais que ce que tu décides ne doit jamais être fait de compromis, seuls les accords comptent.

    Bisous sur cette perle que tu sais si bien faire briller. Moi aussi je t'aime!

    2
    Samedi 26 Septembre 2015 à 05:48
    Coucou Maud'Amour,

    S'il ne veut pas comprendre cela lorsque tu lui expliqueras, tu feras aussi bien de la laisser sur le bord de ton chemin.
    Mon petit doigt me dit qu'il sera comme beaucoup d'hommes. Puis invite le au prochain BBQ, il verra notre entourage et nous le surveillerons du coin de l'œil hihihi.

    Ton poème est très explicite et super jolies photos aussi, juste pour ne pas l'effrayer hihihi lorsque tu lui montreras ton blog..

    Bisous Ma Chouette.

    3
    Samedi 26 Septembre 2015 à 05:58
    Coucou Maud,

    Je suis heureuse de ta relation avec Maman. Tu es une fille comme je les aime. Ne crains rien, nous sommes passées par où tu es passée et regarde le chemin parcouru; alors il n'y a pas de raison. Quant à son âge, c'est toi qui l'a dragué, tu as donc l'avantage lol. Suis ton instinct et si tu n'abordes pas tous les sujets qui te préoccupent, tu ne sauras jamais ce qu'il pense alors en avant et pas MaudErato lollllll

    Bisous Ma Belle.
    4
    Samedi 26 Septembre 2015 à 06:07
    Vous êtes des Amours et je vous fais entière confiance. Un immense MERCI de votre accueil parmi vous. Je voudrais écrire sur comment je vous perçois...à suivre

    Bisous à toutes et tous et bien sûr à ma savante amoureuse qu'est MA ÈVE....
    5
    Samedi 26 Septembre 2015 à 08:11
    Si cet homme ne répond pas à ton Amour c'est un idiot, s'il n'accepte pas ta bisexualité c'est un triple idiot!!!!Ton poème est magnifique, tu es bien comme l'ensemble du groupe, sensible, tournée vers l'autre, vers les autres...
    Tu voulais un blog sobre et tu l'as réussi. Ouahhhhhh cette photo en noir et blanc qui sert de fond à ton blog!!! Quel érotisme se dégage de ce sein sortant de la pénombre téton en avant!!!! Cette image est une photo d'art qui pourrait s'appeler "le saint des seins"
    Bisous
    Chris
    6
    Samedi 26 Septembre 2015 à 14:39
    ChloChlo,

    Pliée de rire en te relisant.
    « S'il ne veut pas comprendre cela lorsque tu lui expliqueras, tu feras aussi bien de la laisser sur le bord de ton chemin. » De le laisser…Chlochlo ce n’est pas bien de vouloir écrire avec des restes de la cyprine de Didi sur le bout de ta langue. Tu es trop imprégnée de féminité que cela déborde…Vraiment pliée de rire …
    Adorable créature que tu es. Mille bisous.
    Caresses à l’UNE que je ne laisserai pas dans la lune au bord du chemin : c’est bien Ma Ève…

    7
    Samedi 26 Septembre 2015 à 14:46
    @ Christian

    Merci pour tes gentils mots qui me font un immense plaisir.
    Je sais que toi aussi ton stylo est gorgé d'Amour, continue à en déverser le Bonheur. C'est si précieux dans ce monde souvent en perdition de savoir trouver les bonnes bites d'amarrage, réelles (votre sexe) ou factices (gode).

    Tendres bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter