• Bel Amour

    Que c’est fort entre nous. Nous voir nous masturber par net interposé, entendre tes mots répondre aux miens pour nous faire voyager dans nos corps en attendant avec impatience vendredi où nous allons nous retrouver.

    Bel Amour

    J’aime quand tu me demandes :

    • Maud D’Amour alors qu’as-tu fait de beau aujourd’hui ?

    Et que je te réponds :

    • Comme d’habitude mon travail avec Chloé puis en sortant je fais comme elle qui rejoint chaque mercredi Sa Candice je suis allée chez Ma Ève qui m’attendait, chaude comme une braise pour me donner sur la table de jouissances, comme ils l’appellent. 

    Bel Amour

    Je dois dire qu’après une journée de travail, cette relaxation orgasme, ce handjob divin fait de mains de maîtresse est plus que délicieux. Ensuite nous nous sommes mêlées pour à son tour qu’elle jouisse puis sous la douche encore. Tu en verrais les stigmates de ce ruissellement divin sur ma petite culotte que j’ôterais pour toi.

    Bel Amour

    J’aime passer du temps avec toi. Ainsi lorsque tu es loin de moi, je te sens si près. Avec ce décalage horaire d’une heure quand tu rentres de ton souper à ton hôtel j’aime t’apporter mes gâteries, comme pour te remercier de me laisser vivre ma liberté de femme avec cette bisexualité qui m’équilibre. J’aime que tu sois rassuré sachant que ta femme à ce besoin pour se sentir heureuse et t’aimer encore plus fort.

    Tu m’as posé l’autre nuit la question de ce que nous pouvons bien faire ensemble avec Ma Ève. Tu es très coquin et je te l’écrirai dans des textes si cela peut t’émoustiller.

    J’écrivais depuis pas mal de temps un peu n’importe comment plus comme un journal intime. Je verrai ce que je ferai aussi de ces moments de vie, souvent nuls, avant de te rencontrer.

    Il est curieux de voir comment certains se fichent complètement de la femme ne pensant qu’à leurs petits orgasmes et te laissant la langue et les nymphes pendantes de ne pas avoir eu leur contentement. Que c’est triste de vivre cela en pensant que ce devrait être très fort. Que je suis heureuse de t’avoir Bel Amour.

    Au fil de mes mots, j’aime te voir te masturber et faire ce que je te propose : décalotte bien à fond, bloque-toi, place ton index sur le méat et enfonce délicatement, caresse ton gland, étale ta perle, comprime ton gland etc. Te voir exécuter et monter ton envie, monter tes soupirs pour enfin entendre le râle animal et voir ta semence gicler.

    Bel Amour

    Que c’est puissant m’emmenant à mon tour à exploser de mon clito ou si je me gode du plaisir profond de mon vagin que j’avais du mal à vivre avant de te rencontrer l’autre nuit de folie : Cette extase qui t’emporte puis t’apaise si profondément. Pour faire un clin d’œil amical à Yahto, (le roi des jeux de mots, il n’arrête pas) PROFOND DÉMENT ! Et oui c’est dément !

     

    (Texte débuté le jeudi 8 octobre 2015)

     

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter